Pourquoi tirez-vous les cartes ?

Aujourd’hui, on choisit de vous parler d’un sujet qui tient à cœur, d’un outil qui est très utile et qui procure beaucoup de paix et de clarté. On a décidé de vous parler du dessin de cartes. Cela peut paraître ringard, mais c’est juste pour vous expliquer pourquoi jouer aux cartes et quels avantages cela pourrait avoir pour dans ma vie. Et non, tirer les cartes ne signifie pas que vous êtes utilisé par une pythie dont le but est de prédire un futur catastrophique et inéluctable. Non.

De quelles cartes s’agit-il ?

Les deux jeux de cartes différents qui peuvent être utilisés sont le Tarot et les Oracles, alors commençons par cela.

A propos des Oracles

Comme il s’agit de jeux de cartes de forme libre, les Oracles n’ont pas de cadre défini. Leur fonctionnement dépend uniquement des décisions prises par leur auteur. Vous pouvez les trouver dans une variété de formes, de couleurs et de sujets. Ils peuvent contenir 20, 50 ou 100 cartes ayant un fonctionnement très créatif ou très simple. Cela suggère des techniques d’extraction traditionnelles ou même une extraction directe du cerveau du créateur. Ces cartes à jouer peuvent être illustrées, sans texte, ou les deux.

En résumé, Oracle n’a pas de limites. Tout varie d’un jeu à l’autre, en fonction de la créativité de son créateur. Globalement, vous le trouverez emballé dans un étui avec un livre d’instructions qui vous guidera dans l’utilisation de votre jeu.

Qu’en est-il du Tarot ?

En soi, les tarots ont une structure fixe. Ils sont composés de 78 cartes (également appelées lames ou arcanes), qui sont divisées en deux groupes : les arcanes majeurs et les arcanes mineurs. Les arcanes majeurs sont au nombre de 22, sont numérotés de 0 à 21, et représentent un parcours initial. Les arcanes mineurs sont divisés en quatre couleurs : les épées, les coupes, les bâtons et les deniers. Voilà qui conclut le cadre général du jeu.

En outre, vous devez savoir qu’il existe de nombreux jeux de tarot distincts, notamment les jeux de Marseille, Rider-Waite et Thot.

Une possibilité est d’utiliser les cartes à des fins divinatoires, ce qui consiste à demander à notre jeu ce qui va nous arriver dans un avenir plus ou moins proche. Attention ! Notre avenir n’est pas inconnaissable ! Ce n’est pas parce que les cartes prédisent qu’il va nous arriver un malheur que nous ne pouvons rien faire pour l’empêcher ! Si ce qui est annoncé vous déplaît, prenez les mesures nécessaires pour modifier votre parcours. Vous êtes le ou les maîtres de votre destin.

Et puis, on peut aussi utiliser son jeu pour donner des conseils. Là, on n’est plus du tout dans la vision divinatoire. On va utiliser les cartes dans le cadre de son propre développement (certains psychologues utilisent aussi cette technique avec leurs patients). Ainsi, les flèches serviront à nous guider sur le chemin, et les cartes nous aideront à identifier les pistes de réflexion qui nous propulsent vers l’avant, comme l’identification et le dépassement des blocages.

A lire aussi : comment devenir un médium ?

Mais comment cela fonctionne-t-il ?

Les cartes sont basées sur des archétypes, qui ont souvent une signification universelle. Ces archétypes vont faire apparaître des messages et des pensées pour nous. Et pour le reste, c’est votre cerveau qui fait tout le travail. C’est vous qui allez interpréter votre tirage et déterminer ce qu’il faut en faire grâce à votre intuition et votre conscience de soi.

Pas de magie ici ; plus vous vous analyserez, plus vous comprendrez la signification des cartes. Et plus vous tirerez de cartes, plus il vous sera facile de les analyser. N’est-ce pas merveilleux ?

Tirage de cartes et émergence

Personnellement, je joue aux cartes dans de nombreux scénarios très différents. Mais je dois avouer que depuis que je suis enceinte, je les mets encore plus souvent. Si je vous dis qu’être enceinte provoque beaucoup de doutes, de questions, voire d’angoisse, vous n’apprendrez rien.

Et dans cette situation, les cartes m’aident à me détendre, à voir les choses plus clairement et à faire taire les voix dans ma tête qui me disent que je serai une mère horrible. Les cartes m’aident à réfléchir de manière plus critique et à poser des questions stimulantes. Elles me guident vers la maturité.

Je crois que c’est un outil merveilleux, comparable à l’hypnose ou à de nombreuses autres techniques, pour se préparer à la naissance d’un enfant et à sa propre naissance en tant que mère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.