Quel statut pour un medium ?

Quel statut pour un medium ?

Pour une petite entreprise, la détermination de son statut juridique est essentielle. En effet, étant donné qu’il s’agit d’une activité non autorisée (libérale), elle doit être enregistrée auprès du Centre de Formalité des Entreprises (CFE) de l’URSSAF. L’entreprise cosmospace, quant à elle, a choisi la SAS (société d’action simplifiée).

Le cadre juridique d’une carrière de freelance

La capacité de voir est un don. Lorsqu’un individu décide d’exercer une profession et d’en vivre, il fait le choix entre une carrière de notaire ou d’avocat. Par conséquent, il doit poursuivre la création d’une micro-entreprise. Mais dans cette situation, l’activité doit être déclarée auprès de l’URSSAF afin d’obtenir un numéro de SIRET. 

En théorie, vos revenus ne dépassent pas 32.600 euros, vous êtes donc un non-salarié. Dans un premier temps, la décision d’opter pour une petite entreprise est importante. Elle doit choisir un autre statut juridique pour pouvoir continuer. La SASU peut très bien convenir. Le capital de 80.000 euros de la société Cosmospace a été attribué à la SAS.

A lire aussi : Est-ce que les cartes peuvent se tromper ?

Le choix précis d’un régime de visionnaire

La petite entité commerciale est donc la forme juridique idéale pour toute personne désireuse de faire carrière dans les pratiques ésotériques (en tout cas en premier lieu). C’est un poste simple qui convient bien à ceux qui débutent en tant que voyant libre. Des cotisations sociales pourraient être versées en fonction du montant total des revenus générés. Il n’y aura donc pas de surprise.

 Avec le temps, vous devrez passer à un nouveau système, et le SASU semble être la meilleure option que vous ayez faite jusqu’à présent. Elle est peut-être un peu plus chère que nécessaire, mais c’est un régime qui correspond parfaitement au scénario. En tout cas, le SAS a été choisi comme statut légal par la Cosmospace Corporation.

Lire aussi :  Comment consulter un voyant gratuitement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *