Qui sont les gens qui sollicitent le médium ?

En raison du besoin constant de l’homme de connaître son avenir, la voyance existe depuis des milliers d’années. Même si nos préoccupations actuelles et nos centres d’intérêt ont changé, nous sommes de plus en plus nombreux à contacter un voyant à la suite de problèmes personnels, professionnels ou familiaux. Mais qui contacter maintenant ?

Comment cela se fait-il ?

Tout d’abord, puisque la voyance est pratiquée depuis si longtemps, il doit être vrai qu’elle fonctionne. Nos voyants ne peuvent pas être contre nous.

Même s’il est encore tabou d’admettre qu’on consulte les esprits, il y a encore beaucoup de gens qui le font, tous niveaux socio-économiques et toutes perspectives confondues. Non, seuls ceux qui sont illuminés ont la capacité de voir. Nous aurons tous besoin de contacter un médium à un moment donné de notre vie, c’est certain.

La plupart des gens est concernée

Tout le monde consulte ou envisage de consulter un médium au moins une fois dans sa vie, car la vie nous lance des boulets et nous oblige à prendre des décisions difficiles. Connaître l’avenir peut permettre à chacun de se sentir en sécurité et de prendre les bonnes décisions au bon moment.

Même si les hommes ne sont pas majoritaires, une grande majorité de voyants s’accorde à dire que les femmes consultent plus que les hommes. Toutes les classes  socio-économiques sont représentées, jusqu’aux cadres supérieurs des entreprises, qui sont interrogés sur les effets à long terme de leurs décisions.

Même si la voyance est stigmatisée, il a depuis longtemps dépassé les époques. La pratique de la consultation d’un voyant a évolué, et vous pouvez désormais le faire par chat, téléphone ou courriel. Les politiciens et les chefs militaires discutent également ensemble.  Il est d’ailleurs bien connu qu’à leur époque, Napoléon, De Gaulle, Mitterrand ou Chirac ont souvent consulté.

A lire aussi : c’est quoi un médium en art ?

Quel ratio hommes/femmes consulte la voyance ?

Le rapport est de 3 femmes pour 1 homme. Les hommes préfèrent souvent les consultations par téléphone aux consultations en personne. Ils ont besoin d’une réponse rapide. Ils sont plus susceptibles de développer une dépendance au voyeurisme lorsqu’ils éprouvent un besoin obsessionnel ou une anticipation, par exemple après une rupture émotionnelle mal vécue.

Quelle est la moyenne d’âge des consultants ?

Elle est généralement de 18 à 98 ans et pratiquement pas d’enfants. Il y a des moments où le médium se sent obligé d’informer les consultants plus âgés d’événements bouleversants. Plusieurs générations sont en train de vieillir, d’évoluer, voire de décéder au cours de nombreuses années de consultation de médium. Mais cela n’empêche pas les gens de consulter la voyance pour espérer une vie meilleure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.