Comment se mettre à son compte dans la voyance ?

Cela ne signifie pas qu’être médium ou voyant se limite à prédire l’avenir ; cela peut aussi aider une personne à comprendre son passé ou à effectuer une introspection. Elle a fasciné les gens depuis la nuit des temps : de la Pythie de Delphe à Madame Irma. La voyance, bien que considérée comme une pseudo-science, peut en fait être considérée comme une carrière professionnelle !

Et si vous vouliez devenir un voyant professionnel expérimenté ? Suivez les instructions !

Est-il possible de devenir voyant via une formation ?

Vous n’avez pas de don spécifique ou vous avez du mal à rentabiliser votre don ? Malheureusement, il n’existe pas de programme de formation reconnu qui délivre un diplôme ou un mentor pour devenir médium. En outre, aucune formation n’est requise pour travailler en tant que médium professionnel.

Par ailleurs, il existe une grande variété d’arts divinatoires : tarot, boule de cristal, astrologie, lecture des lignes sur la main, etc. Les options sont nombreuses !

Il existe sans doute un certain nombre d’organismes qui proposent des cours de voyance, mais il n’est pas toujours facile d’identifier les meilleures formations en arnaque. On peut également suivre des cours d’astrologie à l’université ou de signification des cartes de tarot.

La meilleure école pour devenir un voyeur professionnel est la formation !

Vers quel cadre juridique dois-je me tourner pour la représentation juridique de ma société de voyance ?

Le choix de la forme juridique est une étape cruciale dans la création d’une entreprise de voyance, comme pour toute démarche entrepreneuriale. Deux options s’offrent aux propriétaires d’entreprise :

La création d’une société privée : Les entrepreneurs qui souhaitent exercer leurs activités professionnelles sous leur propre nom peuvent bénéficier d’un statut spécial. Une personne peut choisir entre un régime standard de revenu de retraite des employés (ERIP), une fiducie de revenu de retraite des employés (ERIT) ou le statut d’entrepreneur. Il s’agit d’un statut simple qui permet de profiter d’un régime fiscal avantageux. Devenir auto-entrepreneur semble être la meilleure alternative, car ce statut est limité à un certain montant de revenus (70 000€ pour les activités de service) et est donc l’option la plus simple.

La création d’une société : Créez une société si vous souhaitez augmenter la taille de votre entreprise de voyance (SARL ou SAS). Sachez que vous pouvez créer une société avec une seule personne : on parle alors de société « unipersonnelle », et vous pouvez choisir entre l’EURL ou la SASU. Cependant, gardez à l’esprit que le processus de création d’une société est à la fois plus long et plus coûteux.

A lire aussi : quel est le plus grand médium de France ?

Quelle est la meilleure façon de trouver de nouveaux clients ?

Si vous souhaitez travailler en tant que médium professionnel, vous devrez trouver des clients, que vous rejoigniez un cabinet ou que vous proposiez des consultations par téléphone ou par internet.

Vous pouvez soumettre une annonce à une publication en ligne, assister à une séance, écrire un livre ou même créer votre propre site Web. Pour maximiser vos chances d’attirer des clients sur Internet, vous devez prêter attention à un large éventail de facteurs, notamment la conception, le contenu et l’optimisation des moteurs de recherche. N’hésitez pas à demander l’aide d’autres professionnels, comme un consultant en optimisation des moteurs de recherche, par exemple.

Maintenant que nous avons abordé les bases du métier de voyant professionnel, n’hésitez pas à vous lancer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.